Sélectionner une page

Tout d’abord Bonne année à tous. Elle a être décisive pour la France.

L’actualité de la semaine passée a encore été marquée par le mouvement des Gilets jaunes. L’audio infos donne quelques nouvelles relatives à la Marne et aux Ardennes.

Remarquons enfin que des moyens très importants, jamais employés lors de destructions, d’émeutes provoquées par des bandes issues de zones de non -droit, on été utilisés contre les Gilets jaunes; que ceux-ci, alors qu’ils manifestaient pacifiquement, à quelques très rares exceptions (provocateurs extérieurs) ont été attaqués avec des flash-balls (parfois au visage, des grenades à forte concentration de TNT lancées à la main ou propulsées alors que de tels actes étaient inutiles; que ces pratiques, je le souligne à nouveau, n’ont jamais utilisées contre les casseurs d’extrême-gauche ou les bandes ethniques.

Initialement, la responsabilité de cette violence pouvait être imputée au seul ministre de ‘l’intérieur. Après plus d’un mois et demi, après plus de 800 blessés, certains très grièvement ( perte d’un oeil, figure fracassée, doigts brisés, etc…, après un mort par flash-ball), cette responsabilité ne peut être recherchée qu’au niveau du Président de la République.

Comme l’a indiqué le Bureau politique du RN aujourd’hui, il est maintenant nécessaire pour sortir de la crise de voter les réformes législatives et constitutionnelles nécessaire pour redonner à la démocratie représentative toute sa place, puis de provoquer de nouvelles élections législatives.

Jean-Claude Philipot