Sélectionner une page

Le conseil municipal de Reims s’est réuni le 8 février 2021. Vous trouverez ci-après le sens de mes interventions.

Jean-Claude PHILIPOT

Conseiller municipal de Reims

Conseiller communautaire Grand Reims

1) Vote pour toutes les délibérations sauf les suivantes :

CM 2021-2 Décision modificative- Budget principal. Abstention

CM 2021- 5 Dérogation au repos dominical

« Monsieur le Maire, mes chers collègues,

IL s’agit ici seulement d’une interversion de date. Ayant voté contre le principe d’une dérogation au repos du dimanche, donc de la date initiale que l’on se propose de changer maintenant, je ne fais que m’abstenir ».

CM 2021- 11 : votre contre

CM 2021-12  NPRU. Guichet clause sociale ANRU:

« Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Comme toute idée bonne dans son principe, il peut y avoir dans le même temps des doutes et des réserves sur ses conditions de mises en œuvre. Au regard de ceux-ci, d’ailleurs déjà exprimés en conseil communautaire, je m’abstiendrai ».

CM 2021-13 Charte de la laïcité

« Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Le texte s’appuie sur  le socle constitutionnel pour une partie de ses définitions ainsi que sur les actuels textes de loi. A ce titre, au-delà de toute analyse personnelle  à la marge qu’il serait éventuellement possible de faire sur tel ou tel considérant, il ne peut être contesté au niveau communal. Il met en oeuvre le droit positif actuel.

Les conséquences en matière d’aides aux associations s’intègrent naturellement dans le corpus des textes précités et vont par ailleurs dans le bon sens au regard de la montée d’un islamisme politique militant plus que préoccupant.

Dès lors, je voterai bien évidemment ce texte qui répond aux préoccupations du RN au regard d’une situation dont nous ne sommes pas responsables, mais qui découle d’une politique d’immigration massive et non choisie que nous n’avons eu de cesse de dénoncer »


.

CM 2021- 29 Musée des Beaux arts- Plan pluriannuel des musées 2021-2023

« Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Je ferai trois remarques :

1) Musée numérique

La création d’un musée numérique permettant d’avoir accès aux œuvres détenues, y compris celle dans les réserves est une excellente idée. Elle devrait par ailleurs ne pas être exclusive de l’envie naturelle de venir sur place voir les oeuvres exposées.

2) Utilisation des moyens modernes de muséographie, mais priorité à l’exposition des oeuvres et objets

Il y a évidemment une signalétique à mettre en place dans Reims pour permettre aux touristes de mieux attirer leur attention sur les monuments et musées à voir. Ne nous trompons pas, par contre, sur son importance. A l’heure de la l’accès à internet sur son téléphone, de Google map ou de son homologue russe Yandex navigator, de GPS intégrés, cette signalétique a perdu beaucoup d’importance aujourd’hui.

De la même façon, même si la création de bornes pour placer les objets, les œuvres présentées dans une salle dans leur contexte peut avoir de l’intérêt, il faut en relativiser l’importance. Ces moyens doivent être une aide sans prendre la place du contact avec l’objet ou l’oeuvre présentée.

Il y a une approche générale de muséographie qui se veut contemporaine en intégrant le numérique, mais qui date aussi du temps où nous ne pouvions visiter un musée de notre salon soit avec la technique déjà dépassée du DVD, soit avec un fichier MP4 téléchargé.

La borne numérique autour de laquelle on se regroupe tous en essayant de regarder les informations a, à ce titre, moins d’intérêt que l’audio guide qui permet d’obtenir des commentaires au fur et à mesure de son déplacement dans les salles comme au château de Vaux-le-Vicomte comme de plus en plus dans les musées nationaux ou internationaux ou la mini salle, comme au musée de Gravelotte, permettant de voir une vidéo historique en appui des objets présentés.

Par ailleurs, les musées doivent être dotés de moyens de protection électroniques adaptés pour prévenir les dégradations par une personne qui se rapprocherait trop.

3) L’identification d’une thématique par musée est une bonne idée, mais ne pas se tromper de thème et ne pas évacuer ce qui semblerait être étranger à cette identification. L’identité permet toujours de mieux se situer. Pourtant transformer le Musée de la reddition en musée de la paix en dénature l’historicité et la symbolique.

De la même façon, l’identification du musée Saint-Rémi comme lieu d’histoire de Reims est une idée intéressante, mais elle ne doit pas déboucher sur la fermeture de la salle d’histoire militaire, riche d’uniformes, d’armes de maquettes qui la font connaître au plan national serait une erreur. Je rappelle qu’elle a été inaugurée en 1989 en présence du Directeurs des musées de France et qu’elle est connue au plan national. Rassemblant des objets d’époque parfaitement restaurés qui permettent d’illustrer ce qu’a été l’armée au cours des siècles, cette salle s’inscrit parfaitement dans la capitale des sacres, dans un des grands lieux de la mémoire de la France.

Par ailleurs, la création d’espace d’expositions temporaires dans le Musée Saint-Rémi ou l’ hôtel Le Vergeur, et notamment d’espaces de création artistique dite contemporaine va justement rompre cette identité. La logique de la spécialisation d’un lieu sur une thématique, sur une identité est donc en contradiction avec cette idée. D’autres lieux répondent par contre à cette logique de spécialisation thématique : le, FRAC, le Cellier, la Fileuse.

Malgré tout l’intérêt de certaines propositions, je voterai donc contre cette délibération. »

CM 2021-33 ; La Fileuse, friche artistique. Abstention.

2) Vote soumis à complément d’information en séance

CM 2021-7 Données de mesures énergétiques électriques. Convention de mise à disposition.

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

« Question en séance : Le compteur Linky et le forcing pour l’imposer aux familles fait débat et de nombreuses réserves sont actuellement émises tant en matière de sécurité (cas où le compteur a provoqué un incendie qu’émissions issues de ces compteurs) que de moyen de « fliquer » les habitudes des foyers. Des interrogations ont même été faites sur le lien entre l’intérêt que le constructeur tire de cette mise en place et la décision nationale de valider ce choix…

Je n’ai pas d’idées arrêtées sur ces divers points, je demande simplement si ce contrat, qui indique ne pas concerner l’éclairage public , concerne uniquement les bâtiments publics ou aussi des usagers propriétaires ou locataires de logements collectifs  ou privés?

Dans le cas 1, si la convention ne concerne que les bâtiments publics et malgré les réserves émises précitées, je voterai pour cette délibération en considérant que ces contrats sont déjà en place .

Dans le cas 2, si la convention concerne aussi des usagers privés, je voterai contre ».

Ici le Maire ayant répondu que cette délibération ne concerne que les bâtiments municipaux, j’ai voté pour.

CM 2021-7 Données de mesures énergétiques électriques. Convention de mise à disposition.

Monsieur le Maire, mes chers collègues,
Question en séance : Le compteur Linky et le forcing pour l’imposer aux familles fait débat et de nombreuses réserves sont actuellement émises tant en matière de sécurité (cas où le compteur a provoqué un incendie qu’émissions issues de ces compteurs) que de moyen de « fliquer » les habitudes des foyers. Des interrogations ont même été faites sur le lien entre l’intérêt que le constructeur tire de cette mise en place et la décision nationale de valider ce choix…

Je n’ai pas d’idées arrêtées sur ces divers points, je demande simplement si ce contrat, qui indique ne pas concerner l’éclairage public , concerne uniquement les bâtiments publics ou aussi des usagers propriétaires ou locataires de logements collectifs  ou privés?

Dans le cas 1, si la convention ne concerne que les bâtiments publics et malgré les réserves émises précitées, je voterai pour cette délibération en considérant que ces contrats sont déjà en place .
Dans le cas 2, si la convention concerne aussi des usagers privés, je voterai contre.

Le Maire ayant indiqué que ces mesures avec le compteur Lincky ne concernaient que les bâtiments de la ville, j’ai voté « pour ».

3) Vote pour, mais avec réserves précisées au cours d’une abstention

CM 2021- 8, CM 2021-9 et CM 2021- 10

« Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Considérant qu’il s’agit ici de réhabilitation tendant à améliorer la capacité énergétique de bâtiment existant et surtout déjà occupés selon les informations demandées en commission technique, donc qu’il ne s’agit pas de la construction de nouveaux logements ou la réhabilitation de logements vites pour accueillir toute la misère du monde, je vote pour ces délibérations.

Il en sera autrement de la délibération CM 2021 -11 pour laquelle je voterai contre ».

/p>

Partager